Deux artistes invitées :
  Colette DEBLÉ et MUDER
Expos 3 et 4 juillet 2021

Dès l’âge de sept ans, Colette DEBLÉ est tombée dans le seau de peinture …Oh pardon …dans le seau à peinture. Depuis, elle n’a jamais lâché ses pinceaux.

Les artistes 2021 : lavis de Colette Deblé
« Louise Michel » par C. Deblé (lavis)

Peintre et femme, elle épouse vite la cause de ses sœurs anciennes et présentes.

Pour cette artiste au talent reconnu, les femmes de combat ont animé et animent l’Histoire de l’Art. Ses lavis sont exposés à Houston, Saint-Pétersbourg, Thessalonique, Naples, Lisbonne et même …à Paris !

Dans notre Salon Rochelais, ses lavis qui sont sa vie rendent un hommage vibrant aux femmes qui se sont battues durant la Commune. La plupart d’entre elles y ont laissé leur vie. Toutes ont voulu changer la société pour une vie meilleure, plus libre, plus égalitaire et plus fraternelle.
Merci à nos sœurs vaillantes et pleines de courage !

Et que dire…Ou plutôt qu’écrire au sujet de notre pétillante sculptrice MUDER ?
Tous les chemins mènent à Rome, certains plus scabreux à Ithaque, d’autres fabuleux, nous introduisent au cœur de l’Art. Voyons voir avec Muder …

Étudiante à Paris, la jeune fille se cherche encore. Son altruisme la pousse à intégrer l’association Basiliade. Cette association aide et soutient les malades atteints du Sida.
En les accompagnant et en les assistant dans leurs pratiques artistiques, notre ‘Ulysse féminine’ découvre la technique de la sculpture et se passionne pour cet Art difficile et complexe.

Les artistes 2021 : Muder au Burkina Faso
Muder au Burkina Faso

Ni une, ni deux, elle traverse la Méditerranée, une grande partie du Sahara et arrive au …Burkina-Faso. Les artistes burkinabés adoptent la pétulante ‘Française’. Ils la prennent sous leurs ailes et lui enseignent les sept techniques du bronze.

De retour en France, la jeune sculptrice développe ce qu’elle préfère : la technique de la cire perdue.

Avec constance, elle crée, elle fabrique et produit plusieurs œuvres qu’elle expose rapidement à …La Rochelle, au Salon des Arts Atlantic. Nous nous réjouissons de l’accueillir cette année sur le nôtre.

En conclusion… Si les lavis de Colette donnent une seconde naissance à toutes ces combattantes sans lesquelles notre citoyenneté de femmes n’existerait pas, les sculptures de Muder dynamisent formidablement le corps ‘Du Deuxième Sexe’.

Lol…Entre ces deux artistes, le courant passe sans difficulté ! CQFD.

Voir la page de présentation des artistes