Les conférences et débats des 19 et 20 mars 2022


Toutes nos conférences /débats ont lieu
dans la Salle de la Bibliothèque du Muséum d’Histoire Naturelle de la ville situé 28, rue Albert 1er.
Tout accès à ces conférences se fait sur inscription : soit sur notre site, soit auprès de l’accueil du Salon les samedi 19 et dimanche 20 mars 2022, selon les places disponibles.
Le Pass Sanitaire est obligatoire.

Samedi 19 mars 2022

Conférence
10 h 30 – 12 h 30
S’inscrire
Femmes d’Arabie, libertés et différences culturelles
Lætitia KLOTZMédiatrice : Véronique AMANS
 
Rencontres sensibles et complexes avec les femmes d’Arabie Saoudite. Des cités modernes et de leurs environnements aux salons des palais, des aspirations profondes de chacune d’entre elles, aux blocages d’une société qui ne peut imaginer une proximité harmonieuse et bien sûr, égalitaire entre les femmes et les hommes. Un parcours passionnant !
Conférence
14 h 00 – 16 h 00
S’inscrire
L’écoféminisme est-il révolutionnaire ?
 Margot LAUWERSMédiatrice : Maryse JASPARD
 
La Femme et la Nature, paru aux USA en 1978 est la pierre angulaire de cette écoféministe de choc : Susan Griffin. Margot Lauwers a récemment traduit cette œuvre majeure dans laquelle l’auteure américaine explore une représentation traditionnelle : la femme serait du côté de la nature ; l’homme du côté de la culture. Si un lien particulier existe entre la femme et la nature, c’est bien plutôt celui de l’oppression dont elles sont toutes deux l’objet. Margot Lauwers nous expliquera que non seulement depuis la division fatidique entre l’âme et la matière chez Platon, la philosophie et la religion patriarcales ont, par le biais du langage et de la science, assis leur pouvoir sur la femme et la nature, mais aussi combien est destructrice l’impulsion qui pousse l’homme à vouloir se séparer du monde auquel il appartient. Écoféministe elle aussi, notre conférencière mettra en relief la densité d’un texte puissant, un poème en prose vibrant, un appel éloquent à réparer, à réunir ce qui a été séparé.
Conférence
16 h 15 – 18 h 15
S’inscrire
Féminités, masculinités : quelles valeurs pour une société égalitaire ?
  Lucile PEYTAVINMédiatrice : Samantha CHERVET
 
En France, les hommes sont responsables de l’écrasante majorité des comportements asociaux. Leur liste inépuisable, a surtout un coût. Un coût direct pour l’État, qui dépense chaque année des milliards d’euros en services de police, judiciaires, médicaux et éducatifs pour y faire face. Et un coût indirect pour la société, qui doit répondre aux souffrances physiques et psychologiques des victimes. Cette réalité est presque toujours passée sous silence puisque la virilité est encore érigée en idéologie culturelle dominante…

Dimanche mars 2022

Conférence
10 h 00 – 12 h 00
S’inscrire
Le nouveau nom de l’amour
  Belinda CANNONEMédiatrice : Lotus ENGEL
 
De nos jours, le couple serait en crise, et le mariage en déclin. Cette crise serait due au capitalisme, à l’hypersexualisation de la société, à Internet ou à l’on ne sait quelle incapacité de la jeunesse à s’engager. Pour comprendre ce que sont devenus l’amour, le couple et le désir, Belinda Cannone retrace les métamorphoses du sentiment amoureux. Cette révolution ne va pas sans problème : l’amour, en se transformant, peut durer une vie, alors que le désir est plus fugace…
Conférence
13 h 15 – 15 h 15
S’inscrire
La danse comme résilience contre les violences faite aux femmes
  Maïmouna COULIBALYMédiatrice : Annie BONNEAU
 
Un jour de novembre 2014, Maïmouna Coulibaly participe, en région parisienne, à un atelier autour de la Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes. Elle est là pour apprendre aux femmes à « booty shaker », à bouger bassin et fesses sur des musiques afro-urbaines, à se sentir libres et puissantes. Mais, avant de danser, les femmes parlent. De violences sexuelles en tout genre. Et Maïmouna ouvre alors les yeux sur son passé : une excision, des viols, de la violence domestique. Avec virulence, énergie et authenticité, Maïmouna fait le récit de son parcours, dans lequel elle a puisé une force, une puissance hors norme, qu’elle transmet aujourd’hui à travers la danse.
Conférence
15 h 45 – 17 h 30
S’inscrire
La traduction au service de la littérature
 France CAMUS-PICHONMédiatrice : Françoise BARTHEZ
 
Depuis plus de vingt ans, France Camus-Pichon offre ses compétences de traductrice anglophone aux grandes maisons d’édition : Gallimard, Albin Michel… Elle s’est spécialisée dans la traduction des écrivains américains.