Profil écrivaine

Photo : Nathalie Azoulai

Nathalie Azoulai

Agrégée de Lettres Modernes, Nathalie Azoulai devient éditrice en 2002 et publie aux éditions du Seuil son premier roman Mère agitée. Lauréate du Prix Médicis en 2015 pour Titus n’aimait pas Bérénice aux éditions P.O.L, avec Juvenia, son dernier roman, elle réalise un conte satirique qui mêle à la fois une vision de la société, de l’humour et du libertinage. Cette note libertine ajoute de l’éclectisme au féminisme de notre Salon.


Bibliographie
sélective
Juvenia

Une loi interdit aux hommes de la République de Juvenia de vivre avec des femmes de plus de vingt ans leurs cadettes : un raz-de-marée dans la vie des six personnages que Nathalie Azoulai fait se croiser dans une ronde drolatique et diabolique.
Une jeune femme va-t-elle se retrouver hors-la-loi parce que le père du bébé dont elle est enceinte a le double de son âge ? Les ricanements des hommes envers les femmes qui vieillissent inexorablement vont-ils enfin cesser ? Et permettre à celles-ci de retrouver la confiance et le sens de l'avenir ? Les hommes de plus de cinquante ans s'en remettront-ils ? Et si cette loi réveillait un érotisme nouveau ?
Révolutions sentimentales, revirements cocasses, aventures ébouriffantes, déceptions en chaîne, guerre des sexes : cette satire est portée ici par un style voltairien aussi rapide qu'inventif. Nathalie Azoulai observe notre société, s'amuse avec les codes du libertinage, joue avec nos craintes et nos fantasmes en romancière virtuose.

Roman|2020
Editeur : Stock

Titus n'aimait pas Bérénice

Nathalie Azoulai a imaginé un chagrin d'amour contemporain, Titus et Bérénice aujourd'hui, avec une Bérénice quittée, abandonnée, qui cherche à adoucir sa peine en remontant à la source, la Bérénice de Racine, et au-delà, Racine lui-même, sa vie, ses contradictions, sa langue. La Bérénice de Nathalie Azoulai veut comprendre comment un homme de sa condition, dans son siècle, coincé entre Port-Royal et Versailles, entre le rigorisme janséniste et le faste de Louis XIV, a réussi à écrire des vers aussi justes et puissants sur la passion amoureuse, principalement du point de vue féminin. En un mot, elle ne cesse de se demander comment un homme comme lui peut avoir écrit des choses comme ça.

Roman|2015
Editeur : P.O.L.
Prix Médicis 2015

Mère agitée

« Ses enfants passent leur temps à l'appeler. Au nom de "maman", elle répond dix, trente, cent fois par jour. Et la plupart du temps, elle cueille les "maman ?" comme des fleurs des champs, ordinaires et miraculeuses, c'est son lot. Jusqu'à ce que le vase déborde... Alors parfois, sans crier gare, elle pose des yeux hagards sur l'un de ses enfants qui l'appelle ; elle est sourde et muette, elle voudrait qu'on la laisse tranquille, qu'ils se débrouillent sans elle. »
C'est une mère comme tant d'autres, qu'on n'avait prévenu de rien. Entre biberons, boulot, copines et mari, elle se cherche et s'agite, explore les sentiments ambigus qui la traversent, fouille cet amour infini qui la dévore...

Roman|2003
Editeur : Seuil

Nous contacter
 

Association Des Mots et des Elles
24 rue Simone de Beauvoir
 
17000 La Rochelle - France

07 61 24 42 06
Où et quand ?
Samedi 19 mars 2022
10h00 - 18h00
 
Dimanche 20 mars 2022
9h30 - 17h30
 
Salle de l'Oratoire
6 rue Albert 1er
17000 La Rochelle - France