Profil écrivaine

Photo : Camille Emmanuelle

Camille Emmanuelle

Camille Emmanuelle est journaliste et ricochet des attentats de janvier 2015 (Charlie Hebdo, l'Hyper Cacher et Montrouge). Son mari Luz, ancien dessinateur à Charlie Hebdo, a échappé ce matin-là au carnage. Le terme "ricochet", elle l'a découvert le jour du drame, quand la psychologue qui interroge Luz s'attarde également sur son état à elle : "Je ne comprenais pas cette question parce que j'étais la "+1" dans l'histoire. J'accompagnais juste mon compagnon dans cette épreuve et le fait qu'elle se tourne vers moi avec cette question, je trouvais ça limite indécent. Il y une victime directe qui est traumatisée. Moi, ça va, je ne fais que l'accompagner et elle m'a dit 'oui, mais vous allez soutenir dans l'avenir votre mari. Vous êtes une victime, par ricochet."


Bibliographie
sélective
Ricochets

Aider au quotidien, psychologiquement, pragmatiquement, intimement, quelqu’un dont la vie a été bouleversée du jour au lendemain par une tragédie, qu’est-ce que cela veut dire ? Jusqu’où cette place de « proche » a-t-elle bouleversé Camille Emmanuelle dans sa psyché, dans son rapport aux autres, dans ses valeurs profondes ? Ce vécu justifie-t-il la reconnaissance psychologique et juridique d’un statut à part ? Voire une indemnisation ?
Sur un sujet méconnu, reconnu par la psychiatrie en 2013 seulement, Camille Emmanuelle mène alors une enquête intense, personnelle et journalistique. Elle raconte un chemin chaotique, les bons et les mauvais jours, les copains qui comprennent (ou pas), l’institution défaillante, les gueules de bois, les bonnes âmes qui critiquent la posture victimaire. Elle va à la rencontre d’autres proches de victimes, de psys, d’avocats, de sociologues et même d’un jardinier, pour tenter de comprendre ce qu’être un « ricochet » veut dire. Avec honnêteté, émotion et parfois même un regard amusé, elle décrypte cette expérience de vie, rarement évoquée et pourtant loin d’être unique.

Témoignage|2021
Editeur : Grasset

Sexpowerment : Le sexe libère la femme (et l'homme)

«Longtemps j'ai voulu me gratter les couilles devant la télé...» C'est sur cette phrase poétique que Camille Emmanuelle commence cet essai. Elle voulait, plus jeune, être un homme, pour : ne pas avoir à s'épiler, ne pas devoir faire la taille de jean de Kate Moss, jouir facilement à chaque rapport sexuel, regarder du porno qui l'excite, ne pas entendre de remarques sexistes au boulot, et de «hé, mademoiselle, tu suces ?» dans la rue.
Elle raconte, à travers des chroniques aussi drôles que documentées, comment et pourquoi la libération des femmes (et des hommes) se gagne, aujourd'hui, en se débarrassant des injonctions de la société sur le corps, la sexualité et le genre, et en inventant un nouveau discours sur le sexe, le plaisir et le désir. Ce discours intègre aussi bien la question du clitoris, des poils pubiens, des fesses de Kim Kardashian, de la prostitution, que celle de la Manif pour tous. Elle interviewe également les acteurs et actrices de ce qu'elle appelle le « Sexpowerment », la «nouvelle révolution sexuelle», une révolution à la fois très intime et très politique.
Mêlant récits personnels et reportages gonzos, cet essai est un manifeste pour un nouveau féminisme, incarné, contemporain, et sex-positif.

Essai|2021
Editeur : Anne Carrière

Nous contacter
 

Association Des Mots et des Elles
24 rue Simone de Beauvoir
 
17000 La Rochelle - France

07 61 24 42 06
Où et quand ?
Samedi 19 mars 2022
10h00 - 18h00
 
Dimanche 20 mars 2022
9h30 - 17h30
 
Salle de l'Oratoire
6 rue Albert 1er
17000 La Rochelle - France